C’est bon de rire parfois

Il était une fois.. une pauvre petite grenouille tout déprimée parce qu’elle avait mal aux oreilles.
Je ne sais pas si vous avez déjà eu mal aux oreilles, mais, si c’est le cas, vous comprendrez aisément pourquoi la petite grenouille a l’air de porter tous les malheurs du monde sur ses frêles épaules de petite grenouille.
Sinon, tant mieux pour vous, comme vous pourrez le constater en regardant la tête de cette petite grenouille qui a41xqlhuH2GL._SX258_BO1,204,203,200_ (toujours) l’air de porter tous les malheurs du monde sur ses frêles épaules de petite grenouille.

Et que fait-on quand on est une petite grenouille et qu’on a mal aux oreilles (surtout, n’hésitez pas à me le dire si je suis répétitive) ?
Et bien, on va chez le médecin. Qui la renvoie chez le spécialiste qui la renvoie chez le grenouillo-oreilliste qui la renvoie vers le pédiatro-batraciologue qui bien sûr va la renvoyer vers un autre spécialiste.
Cela aurait pu ne plus en finir, s’il n’y avait pas eu papy Roger, rencontré au hasard d’un chemin.
« Woaw, c’est génial ! Je suis guéri ! Je n’ai plus mal aux oreilles »

Entre le dessin et le texte de Voutch, cet album est un véritable moment de plaisir de lecture à voix haute, un moment d’éclat de rire partagé par les adultes et les enfants.
On retrouve dans l’album tout le décalage entre les personnages très sérieux des dessins et le texte, ce  qui constitue ce que je nomme très pompeusement « la patte de Voutch » (expression à décliner n’importe comment avec n’importe qui, je vous le concède).

Voutch n’est pas, au départ, un auteur de littérature jeunesse. Si l’on en croit sa fiche Wikipedia, Olivier  Vouktchevitch fut d’abord « publicitaire » avant de s’intéresser au dessin humoristique. Et grand bien lui a pris de changer de profession.
Il est fort possible que vous ayez vu passer ses dessins soit dans Télérama ou Lire ou Madame Figaro ou  Le point ou Playboy ou Lui.
Oui, hum,bon, vous n’êtes pas obligé de répondre, chacun.e ses lectures, hein, hum. Bref.
Quoiqu’il en soit, si vous ne connaissiez pas, je vous invite à découvrir quelques unes de ses œuvres sur son site, vous m’en direz des nouvelles comme le dit ma boulangère.

Et parce que c’est bon de rire parfois (comprenne qui pourra) et si vous voulez savoir comment Papy Roger a soigné les oreilles sa petite grenouille… vous savez quoi faire… Il y a bien une bibliothèque ou une librairie pas loin de chez vous !

La petite grenouille qui avait mal aux oreilles/Voutch. Ed Circonflexe. 12 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s