Imagine all the people

Il était une fois… Jacques Papier, un petit garçon qui pensait qu’il n’était pas un petit garçon comme les autres. Personne, pas même ses propres parents, ne semble lui accorder le moindre début d’attention.

Seule Fleur, sa sœur, lui témoigne de son amour et de sa compréhension, jusqu’au jour où elle s’invente un ami imaginaire, ce qui a le don d’énerver un peu Jacques. Jusqu’au jour où il comprend qu’il n’est pas tout à fait réel…
Je serais très tentée d’écrire « et là c’est le drame« , mais comme nous ne sommes pas sur une chaîne de télé à sensation (je vous laisse choisir celle qui vous convient) et aussi parce que ce n’est pas tellement le cas, et bien je ne le ferais pas. C’est dit. C’est ce qu’on appelle une courageuse prise de position, n’est-ce pas ?

confessions-d_un-ami-imaginaire-de-michelle-cuevasDe (courts) chapitres en (courts) chapitres, les confessions de Jacques nous amènent à découvrir sa véritable nature et surtout, surtout, le rôle des amis.es imaginaires dans la vie des enfants : grandir.
En quelques lignes, nous plongeons dans ce monde fascinant et pas toujours bienveillant, où les bureaux de réaffectations côtoient les réunions de amis.ies anonymes…
Ça ne m’étonnerait pas  que Disney/Pixar/autres major de votre choix, n’aient pas déjà acheté les droits en vue d’une adaptation.
On tient le pari pour 2018 ?

Quoiqu’il en soit, j’invite tout enfant déjà lecteur ou tout parent se sentant de lire un (court) chapitre à entrer dans cet imaginaire-là et pourquoi pas convoquer son propre ami.e imaginaire à écouter…

Confessions d’un ami imaginaire/Michelle Cuevas, trad de Lilas Nord. Ed Nathan. 13, 95 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s